Information pour la région Auvergne-Rhône-Alpes :

Suite à un afflux important de commandes, nous vous remercions de commander uniquement en cas de panne.
 

Les délais de traitement et de livraison étant allongés nous ne sommes pas en mesure de garantir vos commandes.

Mars 2021 récapitulatif de l’évolution du prix du fioul

prix
pétrole
fioul
avenir
évolution
Partager sur
Mars 2021 notre récapitulatif de l’évolution du prix du fioul

En mars 2021, le prix du fioul est enfin parvenu à baisser. Mais le marché reste très volatile, notamment à cause de la situation sanitaire mondiale liée à la pandémie de coronavirus. L’économie mondiale est toujours à la peine.

 

Semaine du 1er mars 2021 : l’espoir de reprise économique fait monter le brut.

Le fioul domestique est encore à la hausse pour cette première semaine de février. Depuis le début de l’année 2021, aucune baisse du brut ne s’amorce. Au contraire, le prix du baril de pétrole atteint son plus haut niveau depuis le 8 janvier 2021.

Malgré plusieurs facteurs qui laissent encore dans l’incertitude, les espoirs sont encore présents pour une reprise économique mondiale.

Les stocks américains qui devaient être annoncés à la baisse suite à la vague de froid au Texas, sont finalement à la hausse. Mais la reprise de l’activité dans les zones touchées par la vague de froid devrait faire repartir les consommations de brut sur le territoire américain.

Le marché pétrolier est attentif aux facteurs suivants : déploiement et vitesse de vaccination. Hausse des contaminations et décès liées au Covid-19 mais également les décisions prises par l’OPEP+ pour le maintien ou non de la production.

Les analystes n’arrivent pas à s’accorder sur l’évolution du marché de l’or noir, car beaucoup trop de facteurs rentrent encore sur l’évolution la reprise de la consommation mondiale.

Le cours du Brent (cours de référence en mer du nord) clôturait la semaine à 66.13 $, avec un prix du fioul moyen de 802€ / 1000 litres sur ClicAndFioul.
 

Semaine du 8 mars 2021 : la réunion de l’OPEP pour les cours à la hausse

Une réunion de l’OPEP+ s’est tenue sous tension. En effet, les membres ne sont pas en accord pour le maintien des quotas. C’est notamment le cas de la Russie et de ses alliés.

Le pays souhaite miser sur le déploiement de la vaccination pour enfin rouvrir les vannes d’or noir. Selon un analyste de Gain Capital, Matt Weller, la Russie souhaite « libérer 1.5 millions de barils par jour supplémentaires sur le marché ».

Finalement, contre toute attente, le cartel maintient les quotas, mais autorise la Russie et le Kazakhstan à produire plus en marge des autres membres de l’ordre de 150 000 barils par jour supplémentaires. Les analystes qui pensaient que l’OPEP ouvrirait plus la production en raison d’un prix du brut fort ont été pris de court.

Les stocks américains de brut sont à la hausse une nouvelle semaine. Ce qui devrait être une mauvaise nouvelle pour la reprise de la consommation de pétrole est contrebalancé par la baisse des stocks d’essence. Les stocks de ces derniers ont baissé de 13.6 millions de barils sont l’agence américaine de l’énergie. Ce qui a poussé les cours pétroliers à la hausse sur la fin de semaine.

Enfin, le plan de relance américain de 1.900 milliards de dollars est sur le point d’être examiné au Sénat avec son entrée en vigueur. Si aucune opposition du camp républicain n’intervient, cela sera alors une bonne nouvelle pour la reprise économique du pays et donc de la consommation de pétrole.

Le prix du fioul est en hausse de 20 € par mètre cube, atteignant 822€
 

Semaine du 15 mars 2021 : risque d’inflation et marché hésitant

Alors que le marché pétrolier s’était enthousiasmé de voir les cours de l’or noir remonter. Mais Stephen Brennock, économiste, « cette dernière montée (du pétrole brut, NDLR) devrait alimenter la crainte des marchés sur un retour de l’inflation ».

Les Américains pourraient aussi être amenés à relancer l’exploitation pétrolière de schiste qui est très coûteuse.

Le cours du Brent a atteint brièvement 70$ cette semaine.

Une attaque contre des ports pétroliers Saoudien a été rapportée. Une infrastructure de la société Aramco a été visée par un missile balistique, et par un drone, mais ce dernier a été abattu. Les dégâts n’étant pas majeurs, l’impact sur le cours pétrolier est nul.

L’OCDE (l'Organisation de coopération et de développement économique), prévoit une reprise économique en 2021. Dans leur rapport, les campagnes de vaccination sont l’espoir d’une reprise économique en 2021.

Mais pour l’instant, la visibilité d’une reprise économique n’est pas encore visible.

Enfin, les stocks américains d’essence, cette semaine, sont toujours en baisse, mais pas les stocks de brut. Cette hausse est à nuancer, car les raffineries américaines entrent en période de maintenance. Cela fait mécaniquement augmenter les stocks car les raffineries ne peuvent pas produire.

Le cours du Brent, cette semaine, terminait à 69,22$ après, rappelons-le, avoir frôlé les 70$, quant au fioul domestique le prix est de 820€ les milles litres.
 

Semaine du 22 mars 2021 : Première semaine de baisse de l’année !

Les stocks américains sont plutôt stables, mais peinent à descendre. Le niveau est au plus haut depuis décembre 2020. Toutefois, la vague de froid au Texas et la maintenance des raffineries a fait augmenter le volume de stocks. Mais cela reste un bon indicateur pour mesurer la reprise économique du pays et pour le moment une reprise réelle n’est pas encore amorcée.

L’Agence International de l’Énergie, indique que les espoirs de reprise de demande mondiale du brut seraient de deux ans pour atteindre le niveau avant la crise sanitaire.

Sur le front des vaccins, une défiance est apparue cette semaine contre le vaccin AstraZeneca.

Plusieurs pays européens dont la France, l’Allemagne, l’Espagne ou encore l’Italie ont stoppé les campagnes de vaccination avec AstraZeneca. Cette méfiance est due à des effets secondaires indésirables. Le marché de l’or noir s’est alors inquiété.

Toutefois, l’Agence Européenne du Médicament (AEM) a confirmé que le vaccin AstraZeneca est « sûr et efficace ». Ce sursaut de la vaccination européenne aura été de courte durée, et les vaccinations avec ce dernier pourront reprendre.

Une bonne nouvelle pour le marché cette semaine est la reprise de la production industrielle chinoise en ce début d’année 2021. Elle a progressé de 35.1% sur janvier et février 2021 par rapport à 2020. Sur le marché une donnée qui permet de mesurer la reprise de la consommation est, la vente au détail. Sur le territoire, la vente au détail a augmenté de 33.8 %.

Cette semaine de mars a vu le prix du brut perdre 7% en une séance. Cette chute des cours était aussi bien pour le Brent que pour le WTI. Cette baisse est la plus forte chute en une journée depuis septembre.

Le cours du Brent clôturait la semaine à 68.88 $ pour un prix du fioul domestique à la baisse de 811€
 

Semaine du 29 mars 2021 : troisième vague et canal de suez.

Le cours du pétrole se stabilise et par la même occasion le cours du fioul domestique aussi.

Une troisième vague de l’épidémie de Coronavirus, inquiète le marché international et notamment les cours de l’or noir. Les espoirs d’une reprise économique s’amenuisent au fur et à mesure des reconfinements progressifs de plusieurs pays dont la France.

Un analyste souligne qu' « en peu de temps, les perspectives de reprise mondiale se sont détériorées, ce qui soulève des questions sur la demande future ».

Si les indicateurs continuent de rester au rouge quant à la reprise de la demande mondiale, alors le prix du fioul domestique pourra baisser. Mais une donnée reste à prendre en compte: l'OPEP. En effet, si l’OPEP décide de rouvrir les vannes de brut, l’effet pourra être à double tranchant : soit le marché s’enthousiasme et les cours pétroliers remontent, soit un trop gros volume introduit sur un marché économique encore instable risque de faire baisser les cours pétroliers car trop d’offre pour peu de demande.

Cette semaine, un incident inédit s'est produit sur le canal de Suez. Un porte-conteneurs (l’Ever Given) s’est trouvé en travers du canal et a bloqué tout le trafic maritime de la zone. Il faut savoir que le trafic maritime du canal de Suez représente 10 % du trafic maritime mondial.

Le marché pétrolier est alors reparti à la hausse un temps, car des barils de pétrole brut étaient bloqués sur des navires.

Toutefois, la cargaison pétrole était en majorité pour la Syrie en provenance de l’Iran, donc le marché européen n’est pas touché par ce blocage. L’approvisionnement en Europe passe principalement, à 80 %, par l’oléoduc Sumed en Egypte.

Finalement, l’impact sur les cours du pétrole a été bref et non conséquent.
 

Ces dernières semaines, nous avons pu observer que le marché de l’or noir est volatile et dépend de l’évolution sanitaire mondiale et de la reprise économique. Mais pour l’instant, aucune prévision ne se dessine réellement pour les mois à venir. La réunion interministérielle de l’OPEP+ est attendue pour début avril 2021, les investisseurs sont en attente de savoir si les membres du cartel vont ouvrir plus les robinets d’or noir.

Le cours du Brent terminait la semaine à 64.57 $. nous observons une légère baisse du cours du fioul de 5 €. 806€ pour 1000 litres.
 

Quelle est la tendance du prix du fioul en mars?
 

Récapitulatif évolution prix du fioul Mars 2021

Prix moyen du fioul en € Semaine Évolution
802 Semaine du 01 mars En hausse
822 Semaine du 08 mars En hausse
822 Semaine du 15 mars En hausse
811 Semaine du 22 mars En baisse
806 Semaine du 29 mars Stable

 

Pour aller plus loin:

Partager sur

Les guides les plus consultés

Fioul moins cher: quand acheter son fioul moins cher ?

Quelle est la meilleure période pour acheter son fioul moins cher et réduire sa facture de chauffage?
Quand acheter son fioul moins cher durant l'année
Partager sur

Comment gérer sa panne de fioul grâce au gasoil?

Comment gérer votre panne de fioul en plein hiver si votre distributeur ne peut vous livrer à temps?
comment gérer ma panne de fioul avec du gasoil
Partager sur

Qui sommes-nous ?

ClicAndFioul est un site de vente en ligne de fioul domestique auprès des particuliers, au sein des régions Rhône-Alpes, Bourgogne-Franche-Comté et Provence-Alpes-Côte-d’Azur. Clicandfioul est la solution en ligne du groupe ESLC ENERGIES qui est un acteur important dans la distribution de fioul dans le quart sud-est de la France. Notre réseau de distribution s'appuie sur une flotte de plus de 100 camions et d'une vingtaine de dépôts. Achetez votre fioul pas cher dès maintenant ou suivez l'évolution du prix du fioul grâce à nos alertes sur la page "prix du fioul". Nous proposons la livraison de fuel domestique gratuite sous 5 jours! Vous pouvez également choisir la livraison express pour une livraison de fioul domestique sous 48h.

En savoir plus
Commander du fioul