L’évolution du prix du fioul – semaine du 16 mai 2022

prix
pétrole
fioul
avenir
évolution
Partager sur
courbOfioul evolution prix du fioul semaine 16 mai 2022

Le cours du fioul domestique est stable cette semaine. Mais les cours pétroliers sont toujours très volatiles. Le prix moyen du fioul domestique sur ClicAndFioul cette semaine est de 1470€ par 1000 litres en fioul ordinaire.

La tendance du prix du fioul cette semaine du 16 mai

La situation sanitaire en Chine scrutée.

Le gouvernement chinois maintient sa politique de zéro covid. La capitale économique, Shanghai, est toujours confinée. Ce qui provoque une chute de la demande de pétrole sur le territoire chinois. La capitale du pays, Pékin, continue de recenser des cas de contamination mais pas de quoi inquiéter le gouvernement de Xi Jinping pour un éventuel confinement.

Il est même envisagé une réouverture de Shanghai d’ici le 20 mai si les contaminations cessent.

L’économie chinoise est fortement impactée par ces restrictions. Le pays connaît une chute de ses exportations. Toutefois les importations de pétrole semblent moins touchées que prévu, avec une augmentation de +0.7% par rapport au mois de mars 2022.

Si la Chine venait à déconfiner la population de Shanghai (25 millions d’habitants), les analystes s’attendent à un rebond de la demande de pétrole sur le territoire chinois. Ce qui a poussé un temps le prix du pétrole brut à la hausse. La Chine étant le premier importateur et le deuxième consommateur d’or noir, la situation économique du pays est fortement scrutée.

 

L’embargo européen stagne et fait craindre pour l’offre de pétrole

La mise en place d’un embargo européen sur le pétrole russe ne fait plus réagir les cours pétroliers outre mesure. En effet, pour le moment le consensus de tous les États membres de l’UE n’est pas d’actualité.

La Hongrie, fortement dépendante du pétrole et du gaz russe, ne souhaite pas émettre d’embargo sur les énergies russes. Mais la Russie devance les sanctions européennes en coupant certains pays en gaz naturel. Ce qui est le cas de la Bulgarie et de la Pologne.

Les avancées sur les négociations de l’embargo européen sur le pétrole russe semblent coincées. En effet, plusieurs pays demandent le report de l’embargo sur le pétrole venant de Russie. Et pour que l’embargo soit adopté il faut l’unanimité des voix des pays membres de l’UE.

Mais l’embargo pourrait aussi déséquilibrer le marché du pétrole. Ce serait 3 millions de barils par jour que la Russie ne fournira plus, tendant encore un marché dont l’offre n’est pas à son apogée. Les prix, déjà volatiles, pourraient l’être d’autant plus si une partie de la consommation mondiale de pétrole se déroute vers d’autres acteurs pétroliers.

En dehors de l'Europe, le Japon s’est engagé à arrêter l’importation de pétrole russe. Cette mesure est moindre pour le pays dont les importations de pétrole depuis la Russie ne représentent que 4% de ce que le Japon peut acheter à l’étranger.

 

L’OPEP et les stocks américains ne sont plus les facteurs qui influencent le marché pour le moment

L’OPEP, qui remonte légèrement sa production mensuelle, a corrigé ses estimations de croissance mondiale à la baisse, passant ainsi de 3.9% à 3.5% pour l’année 2022.

L’organisation a ainsi encouragé le marché à rester attentifs aux différents risques pour l’économie mondiale : l’évolution de la pandémie, l’inflation, les tensions logistiques…

Ils estiment également que la demande de pétrole sera moins importante que prévu. Le mois dernier, ils estimaient la demande à 3.7 millions de barils par jour en 2022 contre 3.4 mbj estimés ce mois-ci.

Du côté des États-Unis, les produits raffinés sont toujours en tension. Alors que les stocks hebdomadaires publiés par L’AIE (Agence américaine d’information sur l’énergie) sont annoncés à la hausse, cela n’a pas influé sur le cours du pétrole. En général, quand une hausse des stocks est annoncée les cours repartent à la hausse car cela signifie que la demande a fortement ralentie.

Mais cette hausse des stocks est principalement due à un prélèvement dans les réserves stratégiques du pays, de l’ordre de 7 millions de barils. Le gouvernement de Joe Biden continue de puiser dans les réserves stratégiques depuis plusieurs mois, ceci pour limiter la hausse des prix à la pompe. En 7 mois le gouvernement a perdu 78 millions de barils sur sa réserve stratégique.

Afin de maîtriser l’évolution du prix du baril, le gouvernement américain a annoncé que pendant les 6 mois à venir, 7 millions de barils seront pris dans les réserves stratégiques chaque semaine.

Alors que l’annonce de la baisse des stocks américains, et la prévision de croissance à la baisse de l’économie mondiale par l’OPEP auraient dues faire remonter les cours, cela n’a eu que très peu d’impact.

Le marché pétrolier reste principalement préoccupé par l’évolution de l’épidémie en Chine (qui a un rôle sur la demande de pétrole) et par l’inflation qui est en train d’arriver sur l’économie mondiale avec notamment une hausse des taux d’intérêts.

Le risque serait qu’en plus de la pandémie, la guerre et l’inflation, une récession mondiale arrive dans l’année à venir.

 

L’évolution de la valeur du dollar est aussi très scrutée. Il a fortement augmenté ce qui signifie que les pays dont la monnaie n’est pas le dollar, le coût des matières premières augmente. Cette augmentation est la plus haute depuis 19 ans.

Pour exemple, le yuan (monnaie chinoise) et le yen (monnaie japonaise) voient leur valeur baisser face au dollar. Ce qui signifie que leurs achats de pétrole vont leur coûter d’autant plus cher. La forte augmentation de la valeur du dollar pénalise les cours pétroliers. La demande de pétrole va certainement ralentir face à cette hausse.

Le prix du fioul devrait donc suivre cette continuité des prix très volatiles à la hausse comme à la baisse.

L'évolution du prix du fioul dans votre département

Département Prix moyen du jour sur ClicAndFioul Évolution depuis la semaine dernière
Ain 1456€/1000L EN BAISSE
Allier 1475€/1000L EN BAISSE
Haute-Loire 1455€/1000L EN BAISSE
Haute-Savoie 1477€/1000L EN BAISSE
Isère 1474€/1000L STABLE
Loire 1457€/1000L EN BAISSE
Rhône 1467€/1000L EN BAISSE
Savoie 1483€/1000L EN BAISSE
Alpes-Maritimes 1482€/1000L EN BAISSE
Bouches-du-Rhône 1465€/1000L EN BAISSE
Var 1465€/1000L EN BAISSE
Alpes-de-Haute-Provence 1475€/1000L STABLE
Hautes-Alpes 1465€/1000L EN BAISSE
Saône-et-Loire 1474€/1000L EN BAISSE

 

Restez informé des tarifs du fioul dans votre commune en vous inscrivant à nos “alertes prix” sur notre page prix du fioul.

 

Afin de vous tenir informé de l'évolution des tarifs du fuel domestique, suivez nos

actualités sur Twitter et Facebook.

Pour aller plus loin:

Partager sur

Les guides les plus consultés

Fioul moins cher: quand acheter son fioul moins cher ?

Quelle est la meilleure période pour acheter son fioul moins cher et réduire sa facture de chauffage?
Quand acheter son fioul moins cher durant l'année
Partager sur

Comment gérer sa panne de fioul grâce au gasoil?

Comment gérer votre panne de fioul en plein hiver si votre distributeur ne peut vous livrer à temps?
comment gérer ma panne de fioul avec du gasoil
Partager sur

Qui sommes-nous ?

ClicAndFioul est un site de vente en ligne de fioul domestique auprès des particuliers, au sein des régions Rhône-Alpes, Bourgogne-Franche-Comté et Provence-Alpes-Côte-d’Azur. Clicandfioul est la solution en ligne du groupe ESLC ENERGIES qui est un acteur important dans la distribution de fioul dans le quart sud-est de la France. Notre réseau de distribution s'appuie sur une flotte de plus de 100 camions et d'une vingtaine de dépôts. Achetez votre fioul pas cher dès maintenant ou suivez l'évolution du prix du fioul grâce à nos alertes sur la page "prix du fioul". Nous proposons la livraison de fuel domestique gratuite sous 5 jours! Vous pouvez également choisir la livraison express pour une livraison de fioul domestique sous 48h.

En savoir plus
Commander du fioul